Voir plan du site    Actualité  La dette Suite
 Actualité 
La dette
Stéphane Hessel

 
Dette indigne ! : dix questions, dix réponses FILOCHE Gérard
Dette indigne ! : dix questions, dix réponses
Dette indigne ! Qui sont les coupables ' Quelles sont les solutions ' « Euro -obligations », « règle d'or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »... la crise de la dette qui ébranle la France et l'Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire payer la facture de la crise aux peuples européens, aux Grecs, aux Irlandais, aux Portugais, aux Espagnols, aux Italiens mais aussi à l'immense majorité des habitants de notre pays. Comment en est-on arrivé à une telle situation ? Sur quoi repose la dette publique ? Quel est le lien entre la dette et les déficits publics ? Qui sont les créanciers des États ? Des petits porteurs, des banques, des compagnies d'assurances, des fonds spéculatifs ? Pourquoi les agences de notation font-elles trembler les gouvernements ? Faut-il à tout prix « rassurer les marchés financiers » ? Nos enfants supporteront-ils le poids de cette dette sur « leurs frêles épaules » ? D'autres solutions sont-elles possibles ' En dix questions et dix réponses, les auteurs analysent de manière didactique les mots et les maux de la crise actuelle, décryptent ses causés et ses enjeux et proposent des solutions. Non ! Les conceptions du FMI, des banquiers, des responsables européens et de Nicolas Sarkozy ne sont pas une fatalité.
[9782350133133]
J.-C. Gawsewitch éditeur
14,90 EUR 97,74 FF

La fabrique de l'homme endetté Lazzarato Maurizio
La fabrique de l'homme endetté
La dette, tant privée que publique, semble aujourd'hui une préoccupation majeure des «responsables» économiques et politiques. Dans La Fabrique de l'homme endetté, Maurizio Lazzarato montre cependant que, loin d'être une menace pour l'économie capitaliste, elle se situe au coeur même du projet néolibéral. À travers la lecture d'un texte méconnu de Marx, mais aussi à travers la relecture d'écrits de Nietzsche, Deleuze, Guattari ou encore Foucault, l'auteur démontre que la dette est avant tout une construction politique, et que la relation créancier/débiteur est le rapport social fondamental de nos sociétés. La dette ne saurait se réduire à un dispositif économique ; c'est également une technique sécuritaire de gouvernement et de contrôle des subjectivités individuelles et collectives, visant à réduire l'incertitude du temps et des comportements des gouvernés. Nous devenons toujours davantage les débiteurs de l'État, des assurances privées et, plus généralement, des entreprises, et nous sommes incités et contraints, pour honorer nos engagements, à devenir les «entrepreneurs» de nos vies, de notre «capital humain» ; c'est ainsi tout notre horizon matériel, mental et affectif qui se trouve reconfiguré et bouleversé. Comment sortir de cette situation impossible ? Comment échapper à la condition néolibérale de l'homme endetté ? Si l'on suit Maurizio Lazzarato dans ses analyses, force est de reconnaître qu'il n'y pas d'issue simplement technique, économique ou financière. Il nous faut remettre radicalement en question le rapport social fondamental qui structure le capitalisme : le système de la dette.
[9782354800963]
Amsterdam
8,50 EUR 55,76 FF

Déficit public : le patrimoine des Français en péril LEPAGE Corinne
Déficit public : le patrimoine des Français en péril
Cet essai dénonce les politiques économiques à court terme qui dilapident le patrimoine économique, augmentent la dette publique et affaiblissent le niveau de vie des Français. La présidente de Cap21 propose sa vision de l'économie politique et des solutions pour changer de vision.
[9782809806298]
Archipel
18,95 EUR 124,30 FF

Les dettes illégitimes : quand les banques font main basse sur les politiques publiques CHESNAIS François
Les dettes illégitimes : quand les banques font main basse sur les politiques publiques
L'endettement des gouvernements est aujourd'hui une arme pour imposer les réformes propres au capitalisme libéralisé, financiarisé et mondialisé. Un document du FMI de novembre 2010 l'énonce sans détour : « les pressions des marchés pourraient réussir là où les autres approches ont échoué ». Comme le montre dans ce livre François Chesnais, économiste, militant et spécialiste reconnu de la globalisation financière et de ses effets, il faut prendre cet avertissement très au sérieux. Avec la crise financière, le piège de la dette publique se referme : L'impôt qui pèse principalement sur les revenus du travail assure le service de la dette et réalise, au-delà de toutes les espérances du capital, un transfert gigantesque de richesses vers les banques et les fonds de placement financiers aux dépens des salariés. Aucun changement significatif de la répartition en faveur du travail ne pourra se faire sans toucher au service de la dette, donc à la dette elle-même. La taxation des profits et des hauts revenus ne suffira pas aussi longtemps que cette composante essentielle du pouvoir du capital n'aura pas été supprimée. [9782912107602]
Ed. Raisons d'agir
8,00 EUR 52,48 FF

La dette publique, une affaire rentable : à qui profite le système ? Derudder Philippe
La dette publique, une affaire rentable : à qui profite le système ?
La dette publique une affaire rentable À qui profite le système ' 2e édition « Il faut réduire la dette ! ». On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d'aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : « Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l'heure est au travail et aux économies ». Ce qu'on ne nous dit pas, c'est qu'il y a une quarantaine d'années, l'État français n'était pas endetté, à l'instar de la plupart des autres nations, d'ailleurs. En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1600 milliards d'euros ! Pourquoi ? S'est-il produit quelque chose qui a fait que l'on ait soudain besoin de recourir à l'emprunt, alors qu'auparavant on se suffisait à nous-mêmes ? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ' André- Jacques Holbecq et Philippe Derudder nous disent les vraies raisons de la dette et dénoncent les mécanismes destructeurs scrupuleusement occultés. Vulgarisateurs de la « chose économique », leur but est de permettre aux citoyens de « savoir », afin qu'ils ne se laissent pas impressionner par les épouvantails que l'on agite sous leur nez. Afin de comprendre surtout que nous avons tout pour relever l'immense défi humain et écologique de notre temps et que la dette et l'argent ne sont que « vrais-faux » problèmes.
[9782913492967]
Yves Michel
12,00 EUR 78,71 FF

Manifeste d'économistes atterrés COLLECTIF
Manifeste d'économistes atterrés
Les décideurs européens ont-ils appris quelque chose de la crise provoquée par les dérives de l'industrie financière ? On peut en douter. Pour résorber les déficits provoqués par le sauvetage des banques et la récession, la Commission européenne et les gouvernements appliquent avec une vigueur renouvelée des programmes d'ajustement qui ont dans le passé démontré leur capacité à accroître l'instabilité économique et les inégalités sociales. Ces politiques de soumission au pouvoir de la finance mettent en danger l'avenir du projet européen. Atterrés par ce constat, nous avons pris l'initiative d'écrire ce manifeste. Il dénonce dix fausses évidences, mal fondées scientifiquement, qui servent à justifier les politiques actuellement menées en Europe. Il soumet au débat vingt-deux propositions pour une autre stratégie. Initialement adressé à la communauté des économistes, et plus de sept cents d'entre eux, issus comme nous d'horizons théoriques très divers, l'ont signé -, ce manifeste est surtout destiné à nos concitoyens. Le décalage est aujourd'hui patent entre les affirmations péremptoires des «experts» et la fragilité de leurs diagnostics. Nous souhaitons aider les citoyens à mettre des mots et des concepts sur leurs doutes, et les conforter dans l'idée que d'autres choix peuvent être mis en débat.
[9782918597261]
les Liens qui libèrent
5,50 EUR 36,08 FF

Le piège de la dette publique : comment s'en sortir COLLECTIF
Le piège de la dette publique : comment s'en sortir
La dette repose sur un un mensonge : elle ne vient pas d'une orgie de dépenses publiques, mais de l'érosion organisée des recettes fiscales. Les niches et les cadeaux consentis aux ménages les plus riches et aux grandes entreprises se sont multipliés à l'infini. En empruntant sur les marchés financiers pour financer ces déficits, les États se sont encore enfoncés davantage, puisqu'ils ont dû payer des taux d'intérêts souvent excessifs. Cette dette est donc largement illégitime. La crise financière de 2008, la récession et le sauvetage des banques ont alourdi le boulet. Affolés par l'envolée des dettes publiques les marchés financiers se sont alors mis à spéculer contre les États qui les ont sauvés. Dans toute l'Europe, des plans d'austérité drastiques déferlent pour «rassurer les marchés». Mais en voulant nous faire payer la crise financière, les gouvernements nous enfoncent dans la récession et sacrifient les investissements vitaux pour la reconversion écologique de l'économie. D'autres solutions sont possibles à condition de s'attaquer à la mainmise des marchés financiers. Il faudra replacer la création monétaire sous contrôle démocratique et promouvoir un autre partage des richesses, sans hésiter à dénoncer une partie de la dette. La manière dont sera traitée la dette publique dans les années qui viennent, loin d'être une question technique, déterminera en grande partie l'avenir de nos sociétés. [9782918597292]
Attac
9,00 EUR 59,04 FF

Leur grande trouille : journal intime de mes pulsions protectionnistes Ruffin François
Leur grande trouille : journal intime de mes pulsions protectionnistes
Goodyear, Continental, Whirlpool, Parisot-Sièges... Depuis dix années, à travers la Picardie d'abord, la France ensuite, j'ai visité des usines de robinets, de pistons, de cacao, de lave-linge, de canapés, de chips, de yaourts, avec toujours, au bout, la défaite. Ca m'a lassé de pleurnicher. Mieux valait préparer la contre-offensive. C'est quoi, leur grande trouille, en face ? Leur peur bleue ? Il suffit de parcourir le site du MEDEF. Ou de lire leurs journaux, Le Monde, La Tribune, Les Echos : Laurence Parisot, Ernest-Antoine Seillière, tous les PDG et leurs porte-plume, s'effraient des «tentations de protectionnisme», se mobilisent contre ce «spectre», ce «risque», ce «serpent», ces «pulsions», etc. Voilà leur talon d'Achille. Contre leur libre-échange, des barrières douanières. Des taxes aux frontières. Des quotas d'importation. La grosse artillerie. C'est notre dernière arme, j'ai l'impression. Les seules batteries qui les feront reculer. Sans quoi, le dumping social, fiscal, environnemental, peut continuer longtemps. A partir de reportages, mais aussi de lectures, de rencontres avec des syndicalistes, des patrons, des économistes, des douaniers, ce «journal intime de mes "pulsions protectionnistes"» explore cette hypothèse interdite.
[9782918597377]
les Liens qui libèrent
18,00 EUR 118,07 FF

La finance imaginaire - Anatomie du capitalisme des "marchés financiers" à l'oligarchie COLLECTIF
La finance imaginaire - Anatomie du capitalisme des
Figure imposée de la communication politique, la dénonciation des excès du capitalisme sauvage - aussi virulente qu'inoffensive - a duré le temps nécessaire à la recapitalisation des banques. Les responsables et intellectuels dominants des puissances occidentales l'avaient, pourtant, répété à qui voulait l'entendre : l'État allait reprendre la main sur la finance et contrôler les banquiers. Voilà pour les slogans de campagne. Sur le terrain, le capitalisme réel voit les plus grands noms de la politique internationale - qu'ils soient démocrates ou républicains, travaillistes ou conservateurs, socialistes ou libéraux - siéger dans les conseils d'administration de trusts et hedge funds assimilant l'économie à un portefeuille géant d'actifs. Quant aux spéculateurs d'hier, dénoncés il y a peu encore pour leur cupidité et leur irresponsabilité, ils ont déjà été réinstallés par les pouvoirs publics à la tête de commissions de sages prônant une meilleure gouvernance de la finance... Étude détaillée de l'oligarchie financière et analyse serrée du discours social, La finance imaginaire, véritable Who's Who, rompt avec l'image désincarnée des marchés financiers que relaie, jour après jour, les penseurs de la doxa, et qui est bien faite, consciemment ou non, pour laisser impensés les véritables bénéficiaires des mesures de crise et politiques d'austérité à venir.
[9782930402062]
Aden
25,00 EUR 163,99 FF

La dette ou la vie TOUSSAINT Eric
La dette ou la vie
Depuis plusieurs décennies la dette frappe les pays du Sud, répandant corruption et misère. Mais le thème de la dette publique a fait irruption dans les pays du Nord depuis la crise financière mondiale. Cet ouvrage montre les points communs et les différences entre pays industrialisés et pays en développement face à la dette. [9782930402963]
aden
20,00 EUR 131,19 FF

 
 La dette 
Dette indigne ! : dix questions, dix réponses FILOCHE Gérard
La fabrique de l'homme endetté Lazzarato Maurizio
Déficit public : le patrimoine des Français en péril LEPAGE Corinne
Les dettes illégitimes : quand les banques font main basse sur les politiques publiques CHESNAIS François
La dette publique, une affaire rentable : à qui profite le système ? Derudder Philippe
Manifeste d'économistes atterrés COLLECTIF
Le piège de la dette publique : comment s'en sortir COLLECTIF
Leur grande trouille : journal intime de mes pulsions protectionnistes Ruffin François
La finance imaginaire - Anatomie du capitalisme des "marchés financiers" à l'oligarchie COLLECTIF
La dette ou la vie TOUSSAINT Eric

  Haut de Page  Suite  
Accueil  - Agendas  - Agendas   - Agriculture biodynamique, alimentation  - Agriculture, alimentation  - Âmes des peuples  - Anthroposophie  - Anthroposophie générale  - Arrières plans spirituels historiques  - Arts  - Astrosophie, astrologie spirituelle  - Beaux livres  - Botanique  - Christian Rose-Croix  - Christianisme  - Christologie, christianisme ésotérique  - Connaissance de l'âme  - Connaissance de l'homme  - Contes  - Développement spirituel, méditation  - Epistémologie  - Essais  - Evolution cosmique  - Hiérarchies spirituelles, êtres spirituels  - Histoire, mythologie  - Karma, mort,réincarnation  - Karma, réincarnation  - Le cycle de l'année  - Le Projet_Paradoxe  - Livres pour enfants  - Livres pour parents  - Médecine, psychologie  - Médecine, Thérapie  - Méditation  - Mort et expériences des défunts  - Mystères anciens, nouveaux Mystères  - Mythes, légendes, symboles  - Pédagogie  - Pédagogie, Art de l'éducation  - Philosophie, épistémologie  - Psychologie, connaissance de l'âme  - Questions sociales et économiques  - Récits, biographies  - Revue BIODYNAMIS  - Revue L'esprit du temps  - Schuré  - Sciences  - Sciences, nature  - Serge Prokofieff  - Social  - Textes autobiographiques  - Thème de l'année  - Vie artistique  Activités artistiques  Actualité  Alimentation-cuisine  Anciennes revues Triades  Anthroposophie  Anthroposophie et avenir du christianisme  Archéologie  Architecture  ARCHITECTURE SACREE  Astrosophie  Biographies  Confréries-Franc-maçonnerie  DVD  EDUCATION  Environnement  ESOTERISME  Force du Moi et clairvoyance  HABITAT  Histoire  La Mission primordiale de Rudolf Steiner  Le 11 septembe - Le nouveau Pearl Harbor  Le calendrier de l'âme  Le cycle de l'année, un chemin  Littérature - La Pléiade  Littérature germanique  Livres audio  Livres jeunesse  Livres soldés  Logique, épistémologie  LOISIRS-SPORTS  Nature  Peinture  Philosophie antique  Philosophie contemporaine  Philosophie médiévale  Philosophie moderne  Philosophie Renaissance  Photographie  Poésie  Romans historiques  Romans, fictions  Santé  SPIRITUALITE  Sujets de société  Théâtre  Vivre autrement 
© Editions et librairie Pic de le Mirandole

Mirandole, c'est aussi une boutique de jouets Waldorf et de produits pour l'enfance - Cliquez sur le lien

Google